apposer


apposer

apposer [ apoze ] v. tr. <conjug. : 1>
• 1150; de à et poser
1Poser sur qqch. appliquer, mettre. Apposer une affiche, une plaque sur un mur.
2(1606) Dr. Apposer le scellé, les scellés : appliquer l'empreinte d'un sceau public sur une porte, un meuble, un pli de telle sorte qu'on ne puisse l'ouvrir sans briser les scellés.
3(1640) Apposer sa signature, son paraphe : signer. « Soigneusement, il apposa sa signature au bas de la page » (Duhamel).
4Dr. Apposer une clause à un acte, l'insérer.

apposer verbe transitif (de poser) Appliquer quelque chose sur quelque chose : Apposer une affiche sur un mur. Inscrire une signature, une marque, etc., sur un document : Apposer un visa sur un passeport.apposer (expressions) verbe transitif (de poser) Apposer une clause, une condition à un acte, etc., l'y insérer. Apposer les scellés, appliquer un sceau de caractère officiel sur une porte d'appartement ou un meuble, afin qu'on ne puisse soustraire aucun des objets qui y sont renfermés. ● apposer (synonymes) verbe transitif (de poser) Appliquer quelque chose sur quelque chose
Synonymes :
Inscrire une signature, une marque, etc., sur un document
Synonymes :

apposer
v. tr.
d1./d Appliquer, mettre (qqch) sur. Apposer un avis sur un panneau d'affichage. Apposer sa signature: signer.
|| DR Apposer les scellés, le scellé: appliquer un sceau sur une chose pour en interdire l'usage.
d2./d DR Apposer une condition, une clause, à un contrat, l'insérer dans le contrat.

⇒APPOSER, verbe trans.
A.— [Le compl. désigne un obj.]
1. Littér. [Le compl. désigne un obj. matériel, une partie du corps, etc.] Poser sur ou contre, appliquer :
1. ... il apposa contre le mur, en face, un banc-d'œuvre, surmonté d'un grand dais à jour garni de miséricordes sculptées en plein bois, et il pourvut ses flambeaux d'église de chandelles en vraie cire qu'il achetait dans une maison spéciale, réservée aux besoins du culte, ...
HUYSMANS, À rebours, 1884, p. 89.
2. Il prit alors le parti de s'en aller galamment, saisit le bout de ses doigts et y apposa les lèvres.
R. MARTIN DU GARD, Les Thibault, Le Cahier gris, 1922, p. 664.
Emploi pronom. :
3. ... elle [Lucienne] ne cesse point son jeu quand, sur la chute de ses épaules frémissantes, elle sentit... deux mains s'apposer, tremblantes...
COURTELINE, Femmes d'amis, 1888, p. 27.
2. Usuel. [Le compl. d'obj. désigne une affiche, une pancarte, une plaque, etc.] Placer sur toute espèce de supports. Apposer à :
4. Cet état d'incohérence dans sa pensée et de décision dans sa volonté n'avait fait que s'aggraver quand, à onze heures du matin, elle arriva au square Louvois pour demander M. Patrick Muller au bureau de l'hôtel du régent, — ainsi nommé en souvenir du fondateur de la bibliothèque du roi en 1721, — annonçait la plaque de marbre apposée au mur, à l'entrée du couloir.
P. BOURGET, Nos actes nous suivent, 1926, p. 158.
Emploi abs. :
5. Le 26 août, ce jugement fut signifié de manière à pouvoir saisir les presses et les accessoires de l'imprimerie le 28 août. On apposa les affiches!...
BALZAC, Les Illusions perdues, 1843, p. 611.
B.— Emplois spéc.
1. [L'idée dominante est celle de « placer sur »]
a) ADMIN. [Le compl. d'obj. désigne une marque propre à rendre un document, un objet authentique ou officiel] Mettre cette marque sur ou au bas d'un document. Apposer le visa sur un passeport :
6. Sur cette parole d'oubli et de pardon, les amis de Leudaste se mirent en campagne pour solliciter plus vivement l'indulgence des évêques. Ils allèrent de l'un à l'autre, les priant d'apposer leur nom au bas d'un écrit sous forme de lettre pastorale, qui portait que le condamné de Braine serait reçu, dorénavant, dans la paix de l'église et dans la communion chrétienne.
THIERRY, Récits des temps mérovingiens, t. 1, 1840, p. 331.
7. Pendant ce temps, Cornélis malade était retenu à Dordrecht; portant l'acte de révocation de l'édit perpétuel, le peuple envahit sa demeure et veut qu'il y appose sa signature.
DU CAMP, En Hollande, 1859, p. 56.
b) DR. Apposer le(s) scellé(s). Appliquer l'empreinte d'un sceau public sur une porte, un meuble, un document de telle sorte qu'on ne puisse l'ouvrir sans briser les scellés et se rendre ainsi passible des peines prévues par le Code pénal :
8. Les exécuteurs testamentaires feront apposer les scellés, s'il y a des héritiers mineurs, interdits ou absens. Ils feront faire, en présence de l'héritier présomptif, ou lui dûment appelé, l'inventaire des biens de la succession.
Code civil, 1804, p. 187.
2. GRAMM. [L'idée dominante est celle de « placer à côté »] Apposer un mot à un autre. Le mettre en apposition (cf. ce mot gramm.).
P. anal. Mettre un mot à côté d'un autre en guise d'explication :
9. Le « psychologue différentiel » notera que chez cet individu le pouls bat un peu plus vite, la surrénale boude, la crispation s'exagère; nous aurons un tableau compliqué, mais non pas un tableau expliqué. Il ne l'est pas plus par le mot de « courage » que lui appose le sens commun.
MOUNIER, Traité du caractère, 1946, p. 47.
PRONONC. ET ORTH. :[apoze], j'appose []. Demi-longueur pour le [o] de l'inf. ds PASSY 1914 et BARBEAU-RODHE 1930. FÉR. Crit. t. 1 1787 admet la var. graph. aposer.
ÉTYMOL. ET HIST. — 1. a) Ca 1120 fig. aposer « mettre » (Psautier Oxford, éd. Fr. Michel, 68, 32 ds T.-L. : apose [lat. appone] felunie sur la felunie d'els) — 1604 ds GDF.; b) 1213 dr. apposer un sceau « appliquer un sceau sur un objet pour l'authentifier » (Cart. de l'abbaye de N.-D. de la Roche, 436, Delb. ds QUEM.); d'où 1606 apposer le scellé (NICOT); 1640-51 apposer sa signature, son nom « signer » (PERROT D'ALBANCOURT, Trad. de Tacite, Histoire, IV, 5 ds Dict. hist. Ac. fr.); 2. 1555-59 « imposer une condition, introduire une clause dans un contrat » (M. DU BELL., 163 ds LITTRÉ : Il fut remis en son estat avec quelques conditions apposées en l'investiture).
Dér. de poser pour la forme; préf. a-1; sens calqués sur ceux de apponere; 1 « placer, mettre à côté » dep. PLAUTE, Poen., 857 ds TLL s.v., 300, 5; 2 « ajouter » dep. PLAUTE, Mil. 905, ibid., 302, 29.
STAT. — Fréq. abs. littér. :150.
BBG. — BONNAIRE 1835. — COLIN 1971. — GOUG. Lang. pop. 1929, p. 130.

apposer [apoze] v. tr.
ÉTYM. V. 1120, aposer, fig.; 1213, apposer un sceau; de 1. a-, et poser (cf. lat. apponere).
1 Poser de manière à laisser une empreinte durable (sur, contre qqch.). Appliquer, mettre, poser. || Apposer qqch. sur qqch. || Apposer une affiche, une plaque sur un mur. || Apposer un cachet, une marque, un sceau, un timbre sur une pièce. || L'empreinte du sceau officiel est apposée sur ce diplôme. || Apposer à…Au p. p. || Affiche électorale apposée au mur.
1 Après avoir, dès l'armistice, fait apposer sur la façade de l'Hôtel de la Société des Gens de Lettres (alors Cité Rougement) une plaque commémorative (…)
Georges Lecomte, Ma traversée, p. 416.
2 (…) le traité de Paix, qui, alourdi déjà des cires où furent apposés les cachets de tous les plénipotentiaires de la Conférence (…)
Georges Lecomte, Ma traversée, p. 472.
(1606). || Apposer le scellé, les scellés : appliquer l'empreinte d'un sceau public sur une porte, un meuble, un pli de telle sorte qu'on ne puisse l'ouvrir sans briser les scellés et se rendre ainsi passible des peines prévues par le Code pénal. Scellé.
3 Le scellé ne pourra être apposé que par le juge de paix des lieux ou par ses suppléants.
Code de procédure civile, art. 912.
2 (V. 1555). Dr. || Apposer une clause à un acte, l'insérer.
3 Inscrire, écrire. || Apposer un visa au bas d'un passeport.(V. 1640). || Apposer sa signature, son paraphe : signer.
4 Soigneusement, il apposa sa signature au bas de la page.
G. Duhamel, le Voyage de P. Périot, I.
4 Gramm. Placer auprès de, adjoindre. Apposition (2.). || Apposer un nom à un autre, le mettre en apposition.P. p. adj. || Nom apposé.
DÉR. V. Apposition.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • apposer — APPOSER. v. a. Appliquer, mettre. Apposer le cachet de ses armes à un certificat, etc. f♛/b] On dit, Apposér le scellé, pour dire, Appliquer juridiquement le sceau du Roi ou de l Officier public à un appartement, à un coffre, etc. afin d empêcher …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • apposer — Apposer. v. a. Appliquer, mettre. Apposer le cachet. de ses armes à des Lettres de provision. apposer le scellé, le sceau & les armes de la Justice à un coffre, à un cabinet, &c. pour empescher qu on n en tire ce qui y est enfermé. le Commissaire …   Dictionnaire de l'Académie française

  • apposer — la main à la poitrine, Apponere manum ad pectus. Apposer une marque à quelque chose, Apponere notam alicui rei. Apposer une peine à ceux qui rompront l alliance, Ascribere poenam foederi. Jour apposé és lettres, Appositus in epistola dies …   Thresor de la langue françoyse

  • Apposer — Ap*pos er, n. An examiner; one whose business is to put questions. Formerly, in the English Court of Exchequer, an officer who audited the sheriffs accounts. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • APPOSER — v. tr. Poser, appliquer sur quelque chose. Apposer un cachet sur un certificat. Apposer le sceau sur un acte. Apposer une affiche sur un mur. Apposer le scellé, les scellés, Appliquer juridiquement le sceau de l’officier public à un appartement,… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • APPOSER — v. a. Appliquer, mettre. Apposer un cachet sur un certificat, etc. Apposer le sceau royal sur un acte.   Apposer le scellé, les scellés, Appliquer juridiquement le sceau de l officier public à un appartement, à un meuble fermant, etc., afin d… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • apposer — (a pô zé) v. a. 1°   Mettre sur. Apposez votre cachet sur cette pièce. 2°   En termes de droit, apposer les scellés, appliquer juridiquement un sceau sur une porte, sur un meuble, pour empêcher de l ouvrir.    Apposer sa signature, signer.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • apposer — /apowzsr/ In old English law, an officer in the exchequer, clothed with the duty of examining the sheriffs in respect of their accounts. Usually called the foreign apposer. The office is now abolished …   Black's law dictionary

  • apposer — /apowzsr/ In old English law, an officer in the exchequer, clothed with the duty of examining the sheriffs in respect of their accounts. Usually called the foreign apposer. The office is now abolished …   Black's law dictionary

  • apposer — vt. => Mettre ; apozâ (Villards Thônes) …   Dictionnaire Français-Savoyard


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.